Actualités

13654288316220jpg_news_thumb
13654288044836jpg_news_thumb
13654288201933jpg_news_thumb
13654288426074jpg_news_list

Actualités

Des monnaies d'argent rares d'impératrices du IIe siècle, provenant d'un trésor découvert à Nîmes en 1850 ou 1851, redécouvertes dans les collections

8 avril 2013
Notre attention a été particulièrement attirée par une mention dans les registres de délibérations, faisant état d'un achat de monnaies romaines d'argent rares d'impératrices du IIe siècle, à la date du 26 juillet 1851 : "Vote l'acquisition au prix de 740 fr. des cinq médailles suivantes : 2 Mariana (sic), sœur de Trajan, 1 Matidia, fille de Mariana (sic), 1 Manlia Scantilla, 1 Didia Clara, toutes provenant de trouvailles faites récemment à Nîmes. (...) L'administration délibère d'adresser des remerciements, d'abord à M. Dumas de Sommières pour les médailles rares et précieuses trouvées à Nîmes, dont il a procuré l'acquisition au Musée."

Ces premières informations montrent la volonté de la Fondation de poursuivre des achats complétant ses collections numismatiques, ces impératrices n'étant pas représentées dans le médaillier Calvet (absence dans le catalogue établi par l'abbé Dejean en 1816). Et surtout elles donnent une provenance : un trésor découvert à Nîmes. Nous connaissons en effet deux trésors de monnaies d'époque romaine découverts à Nîmes à cette période : le premier l'a été aux environs de Nîmes en 1850 et comprenait 247 monnaies d'or et plus de 3000 d'argent de Néron à Dide Julien ou Septime Sévère ; le second venait d'être exhumé en mars 1851 à Nîmes et comportait environ 30000 deniers de Néron à Géta, qui furent apparemment dispersés en de nombreuses collections publiques et privées (voir en dernier lieu sur ces trésors M.-L. Berdeaux-Le Brazidec, Trésors monétaires romains de Nîmes (Gard) : une première mise au point, Bulletin de la Société française de Numismatique, juin 2004, p. 144-145).

La progression actuelle du travail de mise en ligne des collections numismatiques de la Fondation Calvet a permis de commencer à identifier les séries de monnaies d'argent romaines et d'arriver au règne de Trajan, frère et oncle des deux premières impératrices citées, et de retrouver ainsi deux des trois exemplaires signalés : il s'agit d'un denier de Marciana, sœur de Trajan, et d'un autre de sa fille Matidie.

Il ne nous reste plus maintenant qu'à trouver les deux derniers exemplaires, aux noms de la femme et de la fille de l'empereur Dide Julien (193), afin de pouvoir compléter cette note et ainsi notre connaissance de ce ou ces trésor(s) nîmois.

Marie-Laure Berdeaux-Le Brazidec
Arc Numismatique
Chargée de mission pour les collections numismatiques de la Fondation Calvet