Actualités

15855707714662jpg_news_thumb
15855711277551jpg_news_list

À la une

#restezchez vous #cultivezvous

30 mars 2020
Athéna, fille de Zeus a été choisie par les habitants d'Athènes comme protectrice sous le Roi Cecrops. Les femmes, plus nombreuses d'une voix que les hommes, la préférèrent lors du vote à Poséidon. Elles furent punies par la perte du droit de vote, de l'appellation d'Athéniennes et de donner leur nom à leurs enfants mais Athéna leur apporta les oliviers.
Déesse de la sagesse et de la raison, elle est ici représentée en déesse guerrière dans le sens de la stratégie, de la victoire dans un monde en conflits permanents.
Le casque est décoré de têtes de béliers et surmonté d'un plumet. Vêtue d'un Péplos (tunique de laine) elle porte l'Egide, dépouille de la chèvre Amalthée, nourrice de Zeus, symbole d'invulnérabilité.
Celle ci est ornée de la tête d'une des trois Gorgones, monstres des enfers, tellement laides que celui qui les regardait été pétrifié. Méduse, la seule mortelle des trois, eu la tête coupée par Persée qui la donna à Athéna qui l'avait aidé dans cette entreprise.
Au-delà de ce rôle guerrier, Athéna a comme symbole la chouette chevêche, celle qui voit dans les ténèbres de l'ignorance. 
La ville d'Athènes a repris ce symbole ailé pour sa monnaie, comme on peut le voir sur les pièces anciennes du médailler de la Fondation Calvet et sur les pièces grecques actuelles d'un euro.

www.medaillier.org