Actualités

15861817461340jpg_news_list

Zoom

#restezchez vous #cultivezvous

6 avril 2020

    Légué, avec de nombreux autres par Pierre GRIVOLAS (1823-1906) à la Fondation Calvet d'Avignon, il est en dépôt au Palais du Roure.

             À 12 ans, Grivolas entre à l'Ecole du dessin, remarqué par Ingre à 20 ans lors de son séjour à Paris, il s'installe à Avignon à partir de 1848 pour peindre son cadre de vie avec réalisme et passion. Nommé Directeur de l'Ecole des Beaux-Arts en 1878, il deviendra le Maitre d'une douzaine de peintres : Chabaud, Seyssaud, Firmin, Lesbros, Leydet etc...

             Proche de Mistral et de ses amis, il devient le « peintre du Félibrige », mouvement de promotion de l'identité provençale, en affirmant celle-ci dans ses choix de sujets : coutumes, processions, paysages, marchés, fêtes locales, plus de 200 tableaux.

             Ses œuvres sont traitées avec une grande précision. La Fondation Calvet possède 548 dessins d'études, en dépôt à la bibliothèque Ceccano, dont trois sur le proportions et mouvements des participantes à ce marché. Ensuite seulement viennent les vêtements puis les couleurs. Virtuose de l'utilisation du blanc, il joue sur les contrastes, ici le blanc des robes des comtadines, le noir de la robe de l'arlésienne et quelques touches de rouge.

             Un contemporain l'évoque ainsi :"Lorsque ses yeux furent remplis des radieuses colorations de notre soleil, cette vision de la clarté ne le quitta plus."