Actualités

15877176975728jpg_news_list

Actualités

#restezchez vous #cultivezvous

24 avril 2020
Ce refuge naturel domine de plus de 30 m le Rhône, il fut occupé de la fin du Néolithique (âge du cuivre ou chalcolithique) jusqu'au Moyen Âge tardif. De nombreux artéfacts (objets façonnés par l'homme) silex, céramiques ont été trouvés lors de fouilles et font partie des collections préhistoriques de la Fondation Calvet.
Véritable objet d'art, cette stèle en forme de borne de 26 cm de haut et de 17 cm de largeur maximale est un double du défunt, elle représente son esprit à l'entrée d'une tombe creusée dans le sol (l'hypogée).
Le visage est sculpté à l'aide d'un burin en pierre dans un bloc de molasse calcaire burdigalienne (Miocène inférieur). Il est empreint d'émotion forte et mystérieuse avec des yeux profonds, un nez large et rectangulaire et une longue chevelure. L'absence de bouche évoque la cessation de vie dans l'art méditerranéen de cette période.
La particularité de cette stèle est d'avoir dans sa partie inférieure une forme solaire, avec huit traits autour d'une cupule, qui pourrait symboliser l'au-delà. Nous aurions, à tort, tendance à la considérer comme l'expression du soleil de la Provence tant ce personnage parait être de notre temps.

                                                                                                               Bernard Gamel-Cazalis.

www.musee.calvet.org

www.facebook.com/Esprit.calvet