RECHERCHE par mots-clés

tous les termes un des termes phrase exacte
» Recherche avancée
 

RECHERCHE Dons, Legs, Achats, Dépôts et Prêts

Séance du 31 août 1833

Btn_send_candidate Btn_print_candidate Bg_link_candidate

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mandat

 

 

 

 

 

 

 

 

Formalités à remplir pour le legs des deux couvertures de laine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comptes de l’exercice de 1832

 

Séance du 31 août 1833

_____________

 

Présents : MM. Michel de Beaulieu, vice-président, de Bertrand, Requien, le baron de St-Pregnan et le baron de Montfaucon, administrateurs.

M. Requien a présenté à l’administration un état des déboursés fait par M. Artaud, administrateur du musée, pour le payement de divers morceaux d’antiquité qu’il a acheté de M. Sallier d’Aix pour le compte de cet établissement, en exécution de la délibération de l’administration en date du 13 juillet dernier. Sont compris dans cet état les frais d’emballage, de transport, etc. relatifs à cette acquisition, le prix de l’achat d’une urne vendue par le sieur Lunel et autres avances faites par cet administrateur pour l’arrangement et la décoration de la salle des antiques du musée.

L’administration après avoir vérifié ce compte dont le total s’élève à la somme de quinze cent trente-six francs cinquante-cinq centimes, a délibéré qu’il serait délivré à M. Artaud un mandat de ladite somme et a autorisé son trésorier à en payer le montant.

Le sieur Binon, concierge du musée, a remis sur le bureau un état des avances par lui faites pour le compte du musée, qui s’élève à la somme de cent francs quatre-vingt-quinze centimes. L’administration, après due vérification, a arrêté qu’un mandat de pareille somme serait remis audit sieur Binon et elle a autorisé son trésorier à en payer le montant.

Un de messieurs les administrateurs a exposé que dans la séance du 8 juin dernier, il avait été délibéré d’écrire une lettre à M. le Préfet pour lui demander l’autorisation nécessaire pour pouvoir faire délivrer chaque année, conformément à la délibération de l’administration du 3 septembre 1818, deux couvertures de grosse laine à deux pauvres familles de cette ville ;

Que cette délibération, dont les dispositions n’avaient point été exécutées, était basée sur le don fait par M. Guérin père de divers objets d’art au musée, don que l’administration avait accepté à cette même condition ;

Que M. le Préfet, dans sa réponse à la lettre précitée datée du 22 juin dernier, avait déclaré à l’administration que le don fait par M. Guérin père n’ayant point été régularisé dans les délais prescrits par les lois, était devenu caduc et qu’il était nécessaire pour réparer cette négligence de faire ratifier cette donation par les héritiers du donateur et de faire faire l’estimation des objets qui avaient été donnés, afin qu’il pu statuer sur cette affaire.

Enfin que les formalités prescrites par M. le Préfet ayant été remplies, il demandait qu’il fût donné lecture de ces pièces et qu’elles fussent transmises sans délai à ce magistrat avec un extrait de la délibération prise à ce sujet.

Le secrétaire a fait ensuite la lecture de la confirmation faite par M. Guérin, conservateur du musée et Guérin, pharmacien, fils et seul héritier dudit feu Guérin père, du don fait par ce dernier à cet établissement et du procès verbal de l’estimation des objets donnés.

L’administration a délibéré que copies de ces deux pièces seraient insérées dans le présent procès-verbal et qu’elles seraient adressées sans délai à M. le Préfet.

Copie de la confirmation du don fait au musée par feu M. Guérin père :

 

« Nous soussignés Joseph-Xavier Bénezet Guérin, docteur en médecine et conservateur du musée Calvet et André Guérin, pharmacien, fils et seul héritier de feu M. Joseph Raymond Guérin, déclarons par les présentes confirmer la donation faite par lui au musée des objets suivants, aux conditions indiquées dans la délibération de l’administration de cet établissement du 3 septembre 1818.

Ces objets consistent, savoir :

1° deux grands globes, l’un terrestre et l’autre céleste, avec une boussole pour les orienter ;

2° un microscope ;

3° un cercle répétiteur de Mayen ;

4° un bouclier en fer du Moyen-âge ;

5° une grande plate-forme circulaire en cuivre jaune ;

6° la demi toise du châtelet, sur cuivre et fer ;

7° une épée courte en fer ;

8° onze volumes relatifs aux mathématiques et à la physique ;

En foi, à Avignon, le 9 juillet 1833. Signés A. Guérin, Jh Guérin, ainsi à l’original.

Copie du procès-verbal de l’estimation de ces mêmes objets :

deux globes l’un céleste et l’autre terrestre

200,00 f.

un microscope

15,00 f.

un bouclier en fer du moyen âge

80,00 f.

un cercle répétiteur de Mayen

150,00 f.

une grande plate-forme circulaire en cuivre

30,00 f.

la demi toise du châtelet de paris

15,00 f.

une épée courte du Moyen-âge

20,00 f.

onze volumes relatifs aux mathématiques et à la physique

 

20,00 f.

Total

530,00 f.

Les soussignés déclarent avoir fait l’expertise des objets susmentionnés sur l’invitation qui leur a été donnée par MM. Guérin et Chambaud.

A Avignon, le 18 août 1833

Signé : Brun et Roux

 

Le secrétaire trésorier a ensuite déposé sur le bureau les comptes de sa gestion pendant l’exercice de l’année mille huit cent trente-deux, de même que les mandats et les pièces à l’appui de ces mêmes comptes.

L’administration, après avoir pris lecture de ces comptes et les avoir dûment vérifié, a reconnu que la recette s’élevait à la somme de quatorze mille huit cent onze francs soixante-dix-neuf centimes, la dépense à celle de onze mille deux cent soixante francs soixante-dix-neuf centimes et l’excédent de la recette à trois mille cinq cent cinquante francs quarante-deux centimes.

L’administration a ensuite ordonné que ces comptes seraient transmis à Monsieur le Maire de cette ville, avec invitation de les adresser à Monsieur le Préfet.

 

[signé] : de Beaulieu, Requien, de Montfaucon, Bertrand, de

Saint-Pregnan