RECHERCHE par mots-clés

tous les termes un des termes phrase exacte
» Recherche avancée
 

RECHERCHE Dons, Legs, Achats, Dépôts et Prêts

Séance du 27 janvier 1827

Btn_send_candidate Btn_print_candidate Bg_link_candidate

 

 

 

 

 

 

Acquisition d’une Marine de Vernet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Acquisition de la collection des tableaux de M. Sauvan au prix de 15 000 f.

Séance du 27 janvier 1827

__________

 

A laquelle ont assisté les membres soussignés.

M. Requien a informé le Conseil que M. le Marquis de Cambis, l’un

des membres de l’administration et qui se trouve à Paris, était parvenu à

obtenir pour huit cent francs un tableau de Vernet dont on avait

demandé mille francs, et que le Conseil l’avait autorisé à acheter

ensuite de l’avis qu’il avait fait donner dans l’une de ses

précédentes séances, de la mise en vente de ce tableau. M. Requien

a ajouté qu’il y avait à payer non

seulement le prix de celui-cii, mais encore cinquante francs pour

frais de transport d’Orléans à Paris.

En conséquence, le Conseil, après avoir voté des remerciements à

M. de Cambis, a autorisé M. le Trésorier à payer les huit cent cinquante

francs dus et ce en mains de M. le Baron de Montfaucon, qui a bien

voulu se charger de les faire parvenir à M. de Cambis.

Sur l’avis d’un membre portant que l’acquisition que

le Conseil, par sa délibération du dix-neuf décembre dernier, a résolu

de faire de la collection des tableaux de M. Sauvan, amateur

distingué de peintures de cette ville, est assurée au moyen de la

vente qu’en a consentie Madame Ricard, veuve et héritière dudit sieur

Sauvan, au prix de quinze mille francs, dont quatre mille francs

comptant, le restant n’étant exigible qu’en plusieurs payes

annuelles de deux mille francs chacune. M. le Trésorier a été

autorisé à payer le susdit prix, ainsi que les intérêts de la

portion d’icelui pour laquelle il a été accordé des termes, le tout aux

échéances convenues.

M. le Trésorier ayant à rendre son compte pour l’an mil huit

cent vingt-six, le Conseil a prié MM. Teste et Requien pour

auditeurs dudit compte.

 

[signé] : de Beaulieu, Teste, Requien, de Montfaucon, Tempier

 

L’an mil huit cent vingt-sept et le […] mars, nous soussignés,

Jean André Tempier, chevalier de la Légion d’honneur, conseiller

de la préfecture de Vaucluse, et Denis Michel de Beaulieu,

chanoine de la métropole d’Avignon, grand vicaire

du diocèse de Limoges, chevalier de la Légion d’honneur,

agissant l’un et l’autre en qualité d’exécuteurs testamentaires

de feu M. Esprit Claude François Calvet, en vertu de son testament

du dix janvier mil huit cent dix déposé à Me Gaudibert, notaire

à Avignon, le trente juillet suivant, transcrit au commencement

du présent registre, portant nomination à ladite qualité

tant de moi dit Tempier, que de M. Agricol Joseph Xavier de

Bertrand et de M. Guillaume Joseph Véran Broutet, que moi dit

de Beaulieu ai remplacé ainsi qu’il consiste de ma nomination

du vingt-six janvier mil huit cent dix-neuf consignée dans

le présent registre, usant de la faculté et du pouvoir qui

nous sont conférés par ledit testament, attendu le décès dudit M.

de Bertrand, arrivé le vingt-cinq février dernier ;

Déclarons avoir choisi en remplacement de ce dernier M. Teste

pour exercer conjointement avec nous les fonctions d’exécuteurs

testamentaires dudit feu Sr Calvet.

Ledit M. Teste ayant bien voulu acquiescer à notre choix, a déclaré

accepter ladite charge d’exécuteur testamentaire et il a signé avec

nous le présent.