RECHERCHE par mots-clés

tous les termes un des termes phrase exacte
» Recherche avancée
 

RECHERCHE Dons, Legs, Achats, Dépôts et Prêts

Séance mensuelle du samedi 30 juillet 1892

Btn_send_candidate Btn_print_candidate Bg_link_candidate

 


Séance mensuelle du samedi 30 juillet 1892

____________________


Présents : MM. Arnaud de Fabre, Denis, Pamard,

F. d’Oléon, Sagnier et Malosse de Saint-Gervasy.

MM. Bourges et Ducos, absents, se font excuser.


Dons

M. L. Devès, à Grignan (Drôme) – Notice biographique

sur Louis Adhémar de Monteil, par L. Devès.

The Smithsonian Institution – Annual Report of

the board of regents of the Smithsonian Institution…

to july 1890.

Sr Labruto Laspada, Messuia

1° Favole morali, ideate et narrate da Francesco Labruto Laspada ;

2° Il Fantasma dell’Engadina… di Francesco Labruto Laspada.

M. Labande, Conservateur du Musée – Histoire

de Beauvais et des ses institutions communales par L. H.

Labande ; et Palmarès du Lycée d’Avignon, 1892.

M. Roger Vallentin – du Degré d’Instruction du

personnel des monnaies d’Avignon et de Villeneuve-lez-Avignon

à la fin du XVIe siècle ; du Mode de nomination

des prévôts généraux de la monnaie d’Avignon par

Roger Vallentin.

M. le Dr Arnaud de Fabre, administrateur du

Musée Calvet : Icones anatomicae L. Marci Antonii et

Floriani Caldani. – Ventiis 1804, 4 vol., in-fol. et 4 vol., in-4°

de texte.

La Commission vote des remerciements aux donateurs.


Procès-verbaux

Le Conseil d’administration décide l’insertion au

procès-verbal de l’acte extrajudiciaire qu’il a fait signifier

le 28 juin dernier par M. Jacquet, huissier, à M. G. Pourquery

de Boisserin, maire d’Avignon, contenant protestation contre

l’impression et les inexactitudes du volume que M. le Maire

a publié sous ce titre : « Procès-verbaux des séances de la

« Commission administrative du Musée Calvet, années 1889

à 1891. »

Teneur de ce document

« L’an 1892 et le 28 juin

A la requête de : M. Edouard Denis, docteur en

médecine, conseiller municipal, président du Conseil

d’arrondissement d’Avignon ; M. Joseph Ducos, ancien commandant

du Génie, officier de la Légion d’honneur ; M. Alphonse

Sagnier, docteur en droit ; M. Frédéric d’Oléon et Malosse

de Saint-Gervasy, propriétaires, tous demeurant à Avignon ;

agissant en qualité d’administrateurs du Musée Calvet

d’Avignon,

Je, Henri Jacquet, huissier près du Tribunal civil

d’Avignon, y demeurant (7 rue de l’Arc de l’Agneau)

soussigné,

ai exposé à M. Gaston Pourquery de Boisserin,

maire d’Avignon, y domicilié, pris en cette qualité,

qu’il a fait imprimer récemment un volume sous

ce titre : ,, Procès-verbaux des séances de la Commission

administrative du Musée Calvet, années 1889 à 1891 ;

que cette publication ne présente aucun des caractères

d’authenticité indispensables à de pareils documents ;

que, en effet :

1° Elle contient de nombreux procès-verbaux des

séances de 1889 et 1890, qui, le 27 février 1892, n’avaient

même pas été couchés encore sur le registre des délibérations,

ainsi que le fait est officiellement constaté dans

une délibération prise à cette date par la Commission

administrative ;

2° Elle contient de nombreux procès-verbaux qui

n’ont jamais été ni lus à la Commission administrative

ni approuvés par elle et qui n’ont pas été signés par les

administrateurs ;

3° Certains procès-verbaux approuvés et signés par

les administrateurs ont été inexactement reproduits ;

plusieurs même ont subi la suppression de paragraphes

entiers, notamment ceux des vingt décembre mil huit cent

quatre-vingt-dix et 28 novembre 1891 ;

C’est la cause que les requérants protestent contre

l’impression et la publication de ce volume auquel ils

dénient formellement le caractère et l’autorité d’un

Recueil administratif reproduisant d’une façon exacte

et officielle les délibérations de la Commission administrative

dont ils font partie, déclarant faire toutes réserves

expresses pour le cas où ledit recueil serait invoqué

dans n’importe quelle circonstance et devant n’importe

quelle juridiction. »

Signés : E. Denis, A. Sagnier, Malosse de St-Gervasy,

Pamard, Frédéric d’Oléon, J. Ducos.

« Et j’ai audit M. Pourquery de Boisserin, maire

d’Avignon, ès qualité, remis et laissé copie du présent en

la Mairie de ladite Ville, parlant à M. Jacob, adjoint,

qui a visé le présent.

Coût huit francs 20 centimes, employé pour copie une

feuille de 0,60 fr. Signé : Jacquet.

Vu, visé et reçu copie du présent en Mairie, ce

vingt-huit juin 1892.

Le Maire, signé Jacob, adjoint.

Enregistré à Avignon le 29 juin 1892 21,20 fr.

Reçu trois francs 75 centimes, décimes compris

Signature illisible. »


Acquisition de la statue antique de Vachères (B.A.)

M. Sagnier, qui, dans la séance du 18 juin dernier,

a été chargé de négocier l’acquisition de la grande statue

antique trouvée sur les terres de la ferme du Jas, terroir

de Vachères (Basses-Alpes), annonce à la Commission que cette

statue a été achetée, pour le compte du Musée Calvet, à M.

Marcelin Bergier, instituteur, et à Madame Hélène Isoard, mariés,

demeurant à la Brillaume, au prix de neuf cents francs payé

comptant et qu’il a été stipulé dans la quittance que M.

et Madame Bergier effectuaient cette vente avec toute

garantie de fait et de droit de leur part et contre tous

prétendants pour une cause quelconque le cas échéant.

Après examen de la statue, la Commission approuve

cette acquisition et le paiement de la somme de neuf cents

francs pour solde du prix.

En outre, elle adresse ses félicitations à M. Sagnier

qui a mené à bonne fin la mission qu’elle lui avait confiée

et qui veut bien abandonner au Musée non seulement ses

frais de voyage, mais encore tous les autres frais qu’il a

faits. Le Conseil d’administration, appréciant le zèle,

l’activité et le dévouement que M. Sagnier a déployés en

cette circonstance, lui vote les plus chaleureux remerciements.


Acquisition pour la Bibliothèque

Conformément à la décision prise dans la séance du

25 juin dernier, il a été acquis au prix de

l’ouvrage suivant : Trattato della dignità et altri inedetti

scritti du Torquato Tasso, del Cavalier Costanzo Gazzera.


Acquisitions proposées

M. Coste, marchand d’antiquités propose :

Trois vases en terre, une épingle en bronze, une

serrure de la fin du quinzième siècle, un marteau de porte, une

boucle en fer, le tout pour cent francs ; et une statuette

en bronze pour cinquante francs. non accepté

Madame Marie-Françoise Reboul propose

trois toiles peintes par son père Jean-Baptiste Reboul et

représentant des fruits :

1° une corbeille de figues au prix de

400 francs

2° grenades groupées sur une coupe blanche

300 francs

3° pomme et raisin sur une coupe de verre

100 francs

non accepté


Tableau de M. Paul Vayson

M. Pamard propose l’acquisition au prix de six

mille francs d’un grand tableau de M. Paul Vayson, admis au

dernier Salon et ainsi désigné : Le Retour du Marché.

Cette dernière proposition est mise à l’étude : M. Pamard

veut bien continuer ses négociations avec M. Paul Vayson

avant que la Commission prenne une décision définitive.


Tableau réparé

M. le Conservateur informe la Commission que la

Mairie vient de retourner, une fois réparé, le tableau de Louis

Roux : Saint François d’Assise et les oiseaux.


Cartons pour les manuscrits

M. le Conservateur demande de faire confectionner

dix cartons, au prix de quatre francs chacun, pour y classer

des pièces manuscrites. accordé.


Terre au clos du Jardin neuf

Renouvellement de bail

Conformément à l’une de ses précédentes délibérations

et suivant acte reçu aujourd’hui même par M. Coste, notaire,

la Commission a renouvelé pour neuf années commençant

à l’expiration du bail actuellement en cours, c’est-à-dire

le 22 juillet 1895, et moyennant le fermage de deux cent

soixante francs par an payable le vingt deux juillet le

bail d’une terre labourable d’environ 87 ares 87 centiares

sur le territoire d’Avignon clos du Jardin neuf, consenti à

M. Raymond Rouy, horticulteur à Avignon. Le bail en

cours avait été passé par acte de Me Coste, notaire, le 9 octobre

1886 pour neuf années et au fermage annuel de 245 fr. seulement.


Approbation de comptes

La Commission approuve le paiement des comptes ci-après :

à M. Auguste Binon,

1° pour frais du voyage qu’il a fait à

Reillaume et à Vachères avec M. Alfred Bonaud

pour prendre livraison de la statue antique

65,05 f.

et 2° pour frais de transport de cette statue à Avignon

14,90 f.

Somme totale à payer à M. Auguste Binon

79,95 f.

à M. Alfred Bonaud, menuisier :

1° pour achat de bois du nord pour la caisse qui a servi à transporter la statue

46,75 f.

2° pour confection de la caisse et emballage de la statue

15,00 f.

et 3° pour réparation à un fauteuil Moyen-âge

et à trois stores de la salle de lecture

5,00 f.

Somme totale à payer à M. Alfred Bonaud

66,75 f.

à M. Barrocco, ferblantier, rue des Fourbisseurs

n°53 à Avignon, 2,70 fr. pour fournitures d’agrafes en laiton

pour suspendre des faïences anciennes.

à M. Durand, libraire à Avignon, la somme de

deux cents francs pour acquisition du Manuel de Libraire

de Brunet, deuxième édition, en douze volumes, votée dans la

séance du 21 mars 1891, et 6,60 fr. pour port de l’ouvrage.


Acquisition

La Commission vote l’acquisition, au prix de

quarante francs, d’un volume manuscrit proposé par M. Jean

Brunet, antiquaire, rue Calade à Avignon, contenant les

quittances données, de 1783 à 1792, à la Carrière ou Congrégation

des Juifs d’Avignon.


Battage des livres

La Commission décide que M. Louis Binon sera

chargé, comme précédemment, du battage des livres de la

Bibliothèque pour 1892 et qu’il touchera l’indemnité de

cinquante francs affectée à ce travail.