RECHERCHE par mots-clés

tous les termes un des termes phrase exacte
» Recherche avancée
 

RECHERCHE Dons, Legs, Achats, Dépôts et Prêts

Séance du 26 juillet 1851

Btn_send_candidate Btn_print_candidate Bg_link_candidate
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
* à dater du
premier janvier
de l’année courante

Séance du 26 juillet 1851

__________
 
Présents : MM. d’Anselme, vice-président, Ayme, Chaudon,
de Cambis, Athénosy, de Millaudon et Goudareau.
L’administration
Sur la proposition de l’un de ses membres ; attendu qu’un
surcroît de travail journalier a été mis à la charge de
l’employé Grivolas ;
Attendu que cet employé consacre son temps aux
Musée non seulement pendant la durée ordinaire du service,
mais qu’il s’est mis entièrement à la disposition et aux
ordres de l’administration en dehors des heures de ce service
et qu’il se rend ainsi doublement utile à l’Etablissement ;
Attendu que cette situation mérite d’être rémunérée,
et que d’ailleurs l’Administration est parfaitement satisfaite
des soins de l’employé Grivolas ;
Par ces motifs, l’administration délibère d’allouer
à l’employé Grivolas un supplément de traitement de
deux cents francs* qui sera porté au budget du Musée,
tant que cet employé restera dans les conditions de service
qu’il remplit actuellement.
L’administration délibère d’allouer les fonds nécessaires
au payement des objets achetés par feu M. Requien pour le
compte du Musée et s’élevant à la somme de […]
Accepte après l’examen des titres de plusieurs postulants,
le nommé Léonard, en remplacement de l’employé Lapierre, décédé.
Vote l’acquisition au prix de 740 fr. des cinq médailles
suivantes : 2 Mariana, sœur de Trajan, 1 Matidia, fille de Mariana,
1 Manlia Scantilla, 1 Didia Clara, toutes provenant
de trouvailles faites récemment à Nîmes.
Vote la dépense à la commande d’un socle jugé
nécessaire pour supporter le buste de M. Calvet sur son
monument funèbre.
L’administration délibère d’adresser des remerciements, d’abord
à M. Dumas de Sommières pour les médailles rares et
précieuses trouvées à Nîmes, dont il a procuré l’acquisition au
Musée.
Puis à M. Chenavard, architecte, pour les projets et
plans qu’il a bien voulu dresser d’un double monument
à élever à la mémoire de M. Requien, l’un au cimetière,
l’autre dans le jardin des plantes à St-Martial.
 
[signé] : Athénosy, d’Anselme, Chaudon, de Cambis,
de Millaudon, Goudareau, Ayme