RECHERCHE par mots-clés

tous les termes un des termes phrase exacte
» Recherche avancée
 

RECHERCHE Dons, Legs, Achats, Dépôts et Prêts

Séance mensuelle du samedi 27 mai 1893

Btn_send_candidate Btn_print_candidate Bg_link_candidate
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
Dons
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
Arrêté de M. le Préfet
rejetant la demande d’annulation de la délibération municipale qui incorpore au Budget communal le Budget du Musée Calvet
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
Provision à M. Chauffard, avocat au Conseil d’Etat
 
 
 
 
 
  
 
Règlement pour solde
avec la Société bibliographique
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cirage des salles du
Musée Calvet
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Renouvellement d’inscription hypothécaire contre la succession Berti
 
(1) Cette inscription a
été renouvelée contre M. Roux (Louis-Antoine), propriétaire actuel de l’immeuble hypothéqué, au bureau des hypothèques d’Uzès, le douze septembre 1894, vol. 525 n°75, coût 10,45 fr., payés par l’administrateur qui a renouvelé.
 
 
Achat d’objets chinois
et japonais
 
 
 
 
 
Réintégration de tableaux au Musée Calvet
 
 
 
 
  
 
Approbation de comptes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Réparations
aux immeubles
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Séance mensuelle

du samedi 27 mai 1893

____________
 
Etaient présents MM. Arnaud de Fabre,
Denis, Ducos, Bourges, Malosse de Saint-Gervasy,
Pamard, Sagnier.
M. d’Oléon se fait excuser.
Le procès-verbal de la séance du 29
avril 1893 est lu et approuvé.
 
Dons.
1° MM. Séguin frères, d’Avignon :
La géographie dans les chaires de l’Université
par Maurice Vignier, un vol. in-8° ;
2° M. Chansroux, de Beaucaire :
La Passion de Jésus, drame, 2e édition,
un vol. in-12° ;
Le serment d’Annibal, drame, 2e édition,
un vol. in-12° ;
3° The Smithsonian Institution :
Annual report of the board of regents of the
Smithsonian Institution, 1890. Report of the
U.S. National Museum, in-8°;
4° Ministère de l’Instruction publique :
Atlas de monnaies gauloises par Henri de
la Tour, un vol. in-fol. ;
Histoire d’Annibal par Hennebert, tome III,
un vol. in-8° ;
Documents inédits sur l’Histoire de France ;
Lettre du Cardinal Mazarin par G. d’Avenel,
tome VII, un vol. in-4°;
Lettres de Peiresc par Ph. Tamizey de Laroque,
tome IV, un vol. in-4° ;
Recueil des actes du Comité de Salut public
par F.-A. Aulard, tome V, un vol. in-8° ;
Oeuvres complètes de Laplace, tome IX, un vol.
in-4° ;
Oeuvres complètes d’Augustin Cauchy, 1ère série,
tome VIII, un vol. in-4° ;
Oeuvres de Lavoisier, tome VI, in-4° ;
Dictionnaire de F. Godefroy, fascicule 72 ;
Répertoire du droit administratif par E. Laferrière,
tome XI, fascicule 2 et 3 ;
Bibliothèque nationale. Département des imprimés.
Catalogue des factums par A. Corda,
tomes I et II, 2 vol. in-8° ;
Catalogue général des manuscrits des bibliothèques
publiques de France :
Paris – bibliothèque Ste-Geneviève, tome I, in-8° ;
Départements
tome XVIII
in-8°;
,,
tome XIX
in-8°;
,,
tome XX
in-8°;
,,
tome XXII
in-8°;
Catalogue des manuscrits conservés aux archives
nationales, vol. in-8° ;
Musées et collections archéologiques de l’Algérie
et de la Tunisie. Musée d’Oran par M. R. de la
Blanchère, un vol. in-fol. ;
Atlas archéologique de la Tunisie, livr.1, in-fol. ;
Bibliothèque nationale. Département des
imprimés. Catalogue des livres provenant des
collections d’Eugène Piot, un vol. in-8° ;
5° M. A. Tardieu, d’Herment :
Histoire généalogique des Tardieu par A. Tardieu,
un vol. in-4° ;
Ambroise Tardieu par Félix Ribeyre, un vol.
in-4° ;
6° M. Lombard Dumas :
Nouvelle hypothèse sur le rôle de l’hipposandale
sépultures gallo-romaines et wisigothes à St-Clément,
un vol. in-8° ;
7° La ville de Lyon :
Musée de Lyon. Inscriptions antiques par A.
Allmer et P. Dissard, tomes IV et V ;
8° M. J. de Terris, notaire à Avignon :
A la mémoire de deux frères : Charles et
Augustin Barcilon, une brochure in-8° de
74 pages, Carpentras, Imprimerie Tourette.
 
La Commission vote des remerciements
aux donateurs.
 
Arrêté préfectoral relatif aux
délibérations du Conseil municipal contre le Musée Calvet.
Le Conseil d’administration prend connaissance
de l’arrêté de M. Gaston Carle, préfet de Vaucluse,
du 22 mai courant, en réponse à la Requête du 15
avril précédent demandant l’annulation de la délibération
du Conseil municipal d’Avignon du 20 décembre
1892 (voir cette requête au procès-verbal du 20 mars
1893).
Cet arrêté est ci-après littéralement transcrit :
« Préfecture de Vaucluse
Nous, préfet du Département de
Vaucluse, chevalier de l’ordre national de la Légion
d’honneur, officier de l’Instruction publique, séant en
Conseil de Préfecture où sont présents MM. Lieutier,
Rencurel et Caladon.
Vu le mémoire en date du 15 avril 1893
enregistré à la Préfecture le 24 du même mois, par
lequel la Commission administrative du Musée Calvet
d’Avignon demande l’annulation par application des
articles 63 et 65 de la loi du 5 avril 1884, de la
délibération du Conseil municipal d’Avignon en date
du 20 décembre 1892 qui a confirmé la délibération
du 12 février 1892 et décidé que les recettes et les
dépenses du Musée Calvet seront annexées au
Budget communal sous un chapitre spécial ;
Vu les délibérations du Conseil municipal
en date des 12 février et 20 décembre 1892 ;
Vu notre arrêté du 9 février 1893 rejetant la
demande formée par l’administration du Musée,
à l’effet d’obtenir l’annulation de la délibération
du 12 février 1892 ;
Vu les articles 63 et 65 de la loi du 5 avril
1884 ;
Considérant que la délibération du 20 décembre
1892, pas plus que celle du 12 février précédent qu’elle
confirme, ne tombe sous le coup des articles ci-dessus
visés de la loi de 1884 ;
Qu’en effet, cette délibération ne porte pas sur
une question étrangère aux attributions du Conseil
municipal, qu’elle n’a pas été prise en dehors
d’une réunion légale et en violation d’une loi et
d’un Règlement d’administration publique ;
Considérant en outre que, si le Musée Calvet
doit, aux termes de son Règlement spécial, avoir
une comptabilité distincte de celle de la Ville d’Avignon,
on ne saurait cependant contester au Conseil municipal
le droit de provoquer, sous réserve bien entendu
de l’approbation du gouvernement, les modifications
que, dans l’intérêt de la bonne administration des
biens légués à la Ville par M. Calvet, il peut lui
paraître nécessaire d’apporter dans le mode de
comptabilité existant ;
Le Conseil de Préfecture entendu,
Arrêtons :
Article premier – Est rejetée la demande
de la Commission administrative du Musée Calvet
pendant à l’annulation de la délibération du
Conseil municipal d’Avignon en date du 20
décembre 1892.
Article deuxième – M. le Commissaire
central est chargé de notifier le présent arrêté à
la Commission du Musée.
Avignon, le 22 mai 1893
Le Préfet de Vaucluse,
Signé : Gaston Carle
Signés : Ch. Lieutier,
Caladon, Rencurel.
Pour ampliation,
Le Secrétaire général de la Préfecture
Signé : Lagarde »
 
Le Conseil d’administration autorise en
outre l’envoi de cinq cent francs à M. H. Chauffard,
son avocat auprès du Conseil d’Etat, pour le pourvoi
formé précédemment contre l’arrêté de M. le Préfet de
Vaucluse du 9 février 1893 et contre la délibération du
Conseil municipal d’Avignon du 12 février 1892 (voir
au procès-verbal du 20 mars 1893).
 
Règlement avec
la Société bibliographique rue St-Simon 5, à Paris.
L’agent général de la Société bibliographique
rue Saint n°5, boulevard Saint-Germain, à Paris,
affirmant qu’il n’a pas été prévenu de la délibération
du 28 novembre 1891 qui supprime la cotisation de
dix francs versée par le Musée Calvet dans le but de
profiter des quatre cinquièmes de la remise accordée
aux libraires, réclame le paiement : ou de dix francs
pour la cotisation de 1893 ou de six francs pour
complément d’abonnement pour l’année 1893 au
Recueil le Polybiblion et à la Revue des questions
historiques, selon que le Musée Calvet se considère
encore comme sociétaire ou comme non sociétaire.
Le Conseil d’administration décide le paiement
à la Société bibliographique de la somme de six francs
pour solde de tout compte, mais à la condition qu’il
n’aura plus à payer à l’avenir aucune cotisation et
qu’il se trouvera désormais libre de tout engagement.
 
Cirage des salles du Musée Calvet.
Par sa lettre du 24 mai, M. Pulvin a prévenu
la Commission que se trouvant d’un âge avancé
(73 ans) et après 28 années de service dans
l’Etablissement, il se voit obligé de renoncer au travail
de cireur des salles du Musée Calvet. Il demande à
être remplacé à partir du premier juillet 1893.
La Commission exprime les regrets que lui
cause la retraite de ce bon employé sur les longs
services duquel elle ne saurait donner que d’excellents
témoignages.
Elle choisit pour nouveau cireur des salles
M. Charles Périllier, demeurant à Avignon, rue
des Fourbisseurs n°53, qui connaît parfaitement
ce service, ayant souvent été appelé à venir en aide
à M. Pulvin. Comme son prédécesseur, M. 
Périllier passera en couleur deux fois par an ;
il entretiendra les parquets et conservera toute
l’année les salles bien cirées. Il recevra les
mêmes émoluments : quatre cent trente francs
par an.
Renouvellement
d’inscription hypothécaire.
Le Conseil d’administration autorise le
paiement à M. de Beaulieu, notaire à Avignon,
de la somme de 18 francs, pour le renouvellement
de l’inscription hypothécaire privilégiée contre
M. Eugène Arnous, acquéreur de Galès, pour sûreté
de la somme de trois mille francs provenant de
la succession Berti.
Cette inscription a été prise au bureau des
hypothèques d’Uzès le douze mai 1893, vol. 518,
n°58 (1).
 
 
Proposition d’achat d’objets chinois.
D’après les renseignements fournis par M.
Arnaud de Fabre et M. Sagnier sur les objets
chinois et japonais exposés en vente dans un
magasin de la rue Bonneterie, la Commission
décide l’acquisition d’une table ronde avec
incrustations, au prix de cent cinquante francs.
 
Réintégration de deux tableaux.
Le Conseil d’administration est informé
que le 16 mai courant, M. le Maire d’Avignon a
fait réintégrer au Musée Calvet deux tableaux :
1° Paysage aux bords du Rhône, par P. Saïn ;
2° Vincent blessé, par Deschamps
Récépissé en a été donné par M. le
Conservateur.
Approbation de comptes.
La Commission approuve le paiement
des comptes suivants :
1° à M. Calvary, libraire à Berlin, 347 marks
50 ou 305,87 fr., déduction faite de 3,50 fr.
pour douane ;
2° à M. Jabry, maçon, son compte de réparations
faites aux maisons et pour le placement du grand
tableau de M. Paul Vayson et de la statue gallo-romaine
de Vachères, cent francs
100 fr. 
3° à Messieurs Séguin frères, imprimeurs, pour
200 têtes de lettres in-8°, à 2,50 fr. le cent, 4 000
étiquettes gommées pour les manuscrits à 2,50 fr. le
mille, et mille fiches pour les imprimés à 5 fr.
Total vingt francs
20 fr.
4° à Messieurs Sabatier, pour vidange de la
fosse de la maison rue St-Michel, cinq fr.
5 fr.
 
Réparations aux immeubles.
M. Etienne, fermier au clos des Fontaines ou de
St-Jean, entre le canal de l’Hôpital et le canal de
Vaucluse, demande à renouveler la fermeture en
métal de son espassier. Cette réparation est évaluée
à trois francs environ.
Et M. Palun, expéditeur, locataire d’une
partie de maison dans la rue Artaud, demande
une petite réparation à un poutrelle de sa remise
qui, à cause de certaines difficultés d’exécution,
s’élèvera à dix ou quinze francs.
La Commission autorise ces réparations.
 
[signé] : de Saint-Gervasy, de Fabre, Sagnier, Denis,
Pamard, Ducos, Bourges