/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/4183c-106a.jpg
/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/4184c-106a-1.jpg

Hydrie à figures rouges

Vers 440 av. J.-C. Atelier de Polygnatos

Une hydrie est un vase fermé muni de trois anses, deux latérales permettent son transport. Celle à l'arrière permet de verser. 

La forme, composite, dérive du lécythe proprement dit et de l’alabastre, vase luxueux au corps ovoïde ou cylindrique, dont le modèle est à chercher en Egypte. Ici, ce petit vase, destiné à contenir de l’huile parfumée, typiquement féminin, servait aux soins corporels. Sur la face principale, Eros, le dieu enfant, tend la main vers un végétal indistinct ou une grappe de fruits. Dans l’autre main, il tient un fruit rond ou une fleur. La présence du fils d’Aphrodite sur ce type de contenant ne saurait surprendre. Pour les Grecs, le parfum joue un rôle essentiel dans tous les rites de passage, naissance, mariage, funérailles. Au moment des noces, la femme est transformée en véritable piège érotique. Etoffes, bijoux rehaussent sa séduction. Les effluves sensuelles du parfum, quant à elles, favorisent l’union des corps qui débouchera sur la naissance d’enfants légitimes, aptes à perpétuer la communauté civique, unique but du mariage.

Présentation de l'œuvre

Date

Vers 440 av. J.-C. Atelier de Polygnatos

Siècle
Ve siècle av. JC

Caractéristiques

Matières

Argile beige

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

C106A

Musée d'accueil
Musée Lapidaire
Provenance

Achat de la Fondation Calvet en 1862

Bibliographie et expositions

Bibliographie

Terres sacrées de Perséphone, Collections italiotes du Musée Calvet, Avignon, Sous la direction d'Odile Cavalier

À découvrir aussi

.

Œnochoé à vernis noir

Campanien. Dernier tiers du IVe siècle av. J.-C.
.

Vase plastique en terre-cuite. Biberon

Groupe de Sélinonte. Troisième quart du Ve siècle av. J.-C.
.

Coupe à vernis noir

.

Guttus - Passoire italiote à pied bas et vernis noir

Apulien. IVe siècle av. J.-C.