/sites/default/files/images_oeuvres/2024-02/106-22638-mignard-pierre-ii-le-printemps.jpg

Le Printemps

Pierre II, dit le Chevalier MIGNARD

Décors de l'hôtel de Tonduti d'Avignon

Rien n'est plus commun que les personnifications des quatre saisons, assimilées à des divinités antiques, il y a pourtant dans les Saisons de l'hôtel de Tonduti d'Avignon quelque chose qui surprend. On s'attend à rencontrer Le Printemps représenté par une jeune fille et l'Été par une femme épanouie, or c'est le contraire que nous voyons. 

La dame que sa guirlande de fleurs désigne comme étant le Printemps n'est manifestement plus dans toute la fraîcheur de la jeunesse. Par ailleurs les traits de son visage n'ont pas le caractère abstrait qui est généralement celui de ces créatures idéales ; ils donnent au contraire le sentiment que l'artiste songeait à une personne précise, ou même qu'il l'avait devant les yeux et en faisait le

portrait. 

Cette observation a conduit de Loÿe (1964) à supposer que le modèle devait être la maîtresse des lieux, et que par galanterie on l'avait chargée de représenter la saison des fleurs, quitte à la rajeunir un peu. 

Présentation de l'œuvre

Artiste
Pierre II, dit le Chevalier MIGNARD
Siècle
XVIIe siècle

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile.

Ovale H 1.06 L 0.96

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

22638

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Achat de la Fondation Calvet à Hôtel Drouot, 1962

Date entrée

Bibliographie et expositions

Bibliographie

La peinture française du XVIème au XVIIIème siècle 
Par Georges Brunel, édition Silvana Editoriale, Milano, 2015.

À découvrir aussi

.

Saints martyrs crucifiés

Anonyme
.

Portrait de l'abbé Claude Siffred Duplessis

Joseph-Siffrein DUPLESSIS
.

Nature morte aux légumes et abricots

Pierre DUPUIS
(vers 1655)
.

Marine

Adrien MANGLARD