Pierre Grivolas dessin B840076101_G_est_atl_033_0059
Etude préparatoire pour les Flagellants P. Grivolas B840076101_G_est_atl_033_0061.jpg
/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/96090431.jpg
Pierre Grivolas dessin B840076101_G_est_atl_033_0059
/sites/default/files/images_oeuvres/2023-08/b840076101gestatl0330059.jpg
Etude préparatoire pour les Flagellants P. Grivolas B840076101_G_est_atl_033_0061.jpg
/sites/default/files/images_oeuvres/2023-08/b840076101gestatl0330061.jpg
Pierre Grivolas dessin B840076101_G_est_atl_033_0059
Etude préparatoire pour les Flagellants P. Grivolas B840076101_G_est_atl_033_0061.jpg

Les Flagellants au XIVe siècle

Pierre GRIVOLAS

1867

Pierre GRIVOLAS (1823-1906) né à Avignon, Pierre Grivolas révéla un tel talent que ses parents l'inscrivirent aux cours de dessin de la ville. Il obtient, en 1843, le premier prix du legs Calvet, ce qui lui permit de poursuivre ses études à Paris. Élève des Beaux-Arts, il rencontre et fréquente Dominique Ingres, Eugène Delacroix et Hippolyte Flandrin. En 1848, il rentre à Avignon où il adhéra au Félibrige.
Il devint directeur de l'école des beaux-arts d'Avignon de 1878 à 1906 et forma de nombreux peintres qui constituèrent avec lui la Nouvelle école d'Avignon. Il renouvela la façon de peindre de ses élèves en leur faisant délaisser l'académisme et en les menant sur le motif pour se rendre aux Angles, le long des rives du Rhône, leur permettant ainsi de porter un nouveau regard sur la nature à travers l'ombre et la lumière.

Les Flagellants étaient des groupes ambulants de fidèles qui se donnaient la discipline collectivement en public. Leur mouvement atteignit son apogée durant le XIIIe siècle et le XIVe siècle en Europe occidentale. Ceux qui y prenaient part pensaient que la pratique de la flagellation leur permettrait d'expier leurs péchés, atteignant ainsi la perfection, de manière à être acceptés au royaume des cieux après l'Apocalypse. Ils allaient en procession par les villes, nus jusqu'à la ceinture et armés d'un fouet dont ils se flagellaient publiquement, en chantant des cantiques, pour expier leurs péchés.

Etudes préparatoires N°59 et 61

Présentation de l'œuvre

Artiste
Pierre GRIVOLAS
Date

1867

Siècle
XIXe siècle

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile

H : 176 cm ; L : 140 cm

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

904.3.1

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Don de Pierre GRIVOLAS à L'institut Calvet en 1904

À découvrir aussi

.

Portrait de François Henri Eugène, vice-amiral, comte d'Augier

Robert LEFEVRE
1823
.

Portrait du peintre Joseph Péru (1721-1794)

Joseph-Siffrein DUPLESSIS
1793-1794
.

La Fontaine de Vaucluse

Hubert ROBERT
1783
.

L'Education d'Achille par le centaure Chiron

Jean-Baptiste REGNAULT
(vers 1783 )