/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/113014556194894256jpg.jpg

Portrait de jeune fille

Henri-Pierre DANLOUX

Environ 1785

C'est surtout comme portraitiste et peintre de genre qu'Henri Pierre Danloux (1758-1809) s'est fait connaître, bien qu'il ait eu  aussi l'ambition d'être peintre d'histoire. Il se forma dans l'atelier de Nicolas Bernard Lépicié (1735-1784) qui lui a transmis, avec une technique excellente, le goût sentimental qu'il devait conserver tout au long de sa carrière. Entré ensuite dans l'atelier de Vien, il s'attacha à ce nouveau maître au point de le suivre quand il partit diriger l'Académie de France à Rome (1775), quoiqu'il n'ait pas obtenu le prix. 

L'attribution de cette aimable peinture à Danloux a été proposé par Jacques Foucart quand elle était encore propriété de Marcel Puech mais sans certitude; il pensait qu'elle pouvait être aussi de Jeanne Philiberte Ledoux (1767-1840), élève de Greuze et spécialiste des portraits d'enfants attendrissant. 

D'après la coiffure et la forme de la robe, on peut dater cette peinture d'environ 1785 ce qui s'accorde d'autre part avec la manière de détacher la figure sur un fond neutre que seule nuance la lumière et de jouer sur une gamme de tons très restreinte. 

Georges Brunel. 

Présentation de l'œuvre

Artiste
Henri-Pierre DANLOUX
Date

Environ 1785

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile

Dimensions: H: 0,55; 0,46

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

23604

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Donation Marcel Puech à la Fondation Calvet en 1986.

À découvrir aussi

.

Portrait de Joseph-François-Xavier de Seytres, marquis de Caumont

Jean VALADE
1749
.

La Kermesse villageoise avec un théâtre et une procession

Pieter BRUEGEL le Jeune
.

Portrait d'une grand-mère avec sa petite-fille

Louis Marie SICARDI
1814
.

Marie-Anne de Montboissier-Beaufort-Canillac, Marquise de Caumont

Jean VALADE
1756