/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/66922003.jpg

Portrait de Joseph-François-Xavier de Seytres, marquis de Caumont

Jean VALADE

1749

Le modèle appartient à la meilleure aristocratie avignonnaise. Chevalier de Malte dès sa naissance, il servit dans la marine royale, puis épousa en 1752 Marie-Anne de Montboissier, dont le musée possède aussi le portrait par Valade (daté 1756). Ces deux toiles comptent parmi les plus belles de l’artiste, originaire de Poitiers.

 

Les portraits du marquis Joseph François-Xavier de Seytres de Caumont et celui de la marquise, Marie Anne Geneviève de Montboissier-Canillac, ont été donnés en 1929 par le comte de La Borde-Caumont, leur descendant. Le portrait du marquis était achevé en 1745. Il est mentionné dans une lettre de d'Anfossy du 23 septembre 1745 adressée au modèle lui-même : « J'ai vu votre portrait qu'il a depuis peu achevé».

L'artiste voulait inclure le tableau parmi les morceaux qu'il présenterait à l'Académie royale pour se faire agréer. Les séances de pose durent avoir lieu durant l'été de 1744, puisqu'à cette époque le jeune marquis de Caumont séjournait à Paris. 
En septembre 1745, il était revenu à Avignon mais le portrait resta longtemps chez le peintre, qui l'a daté de 1749 et exposé au Salon de 1751. 

Le père du modèle de Valade, le marquis Joseph de Seytres de Caumont (1688-1745), fut un savant averti et un curieux féru d'archéologie auteur d'une abondante correspondance (Cavalier, 2010-2011). Le fils se consacra tout entier aux affaires publiques. II fut premier consul d'Avignon ; c'est le parrain d'Agricol de Fortia d'Urban.

II n'avait pas vingt ans au moment où Valade fit son portrait. Pour traduire son goût pour l'étude, le peintre l'a montré assis à une table de travail chargée de livres et d'instruments à écrire et dessiner. La figure est souriante, la mise soignée et le mobilier à la dernière mode, mais il n'y a dans le tableau nulle trace de frivolté et les fûts de pilastres toscans qui forment le fond du tableau suggèrent au contraire une atmosphère studieuse, sinon austère.

Présentation de l'œuvre

Artiste
Jean VALADE
Date

1749

Siècle
XVIIIe siècle

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile

H : 1.78 L : 1.30

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

22003

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Don du comte de la Borge-Caumont sous bénéfice d'usufruit ;
Entrée du tableau  23/12/1937 - collection de la famille du modèle

Date entrée

Bibliographie et expositions

Bibliographie

La peinture française du XVIème au XVIIIème siècle 
Par Georges Brunel, édition Silvana Editoriale, Milano, 2015.

À découvrir aussi

.

La Source de Vaucluse

Jules FLOUR
.

L'adoration des bergers

Etienne PARROCEL
1756
.

Portrait de Joseph François de Raffelis, marquis de La Roque

François GARIGUE
.

Marine, temps calme, ou La Gondole italienne

Joseph VERNET