/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/97722384.jpg

Portrait de Paul Mariéton Chancelier du félibrige

Paul HERMANN

Fils d'un agent de change de Lyon, Paul Mariéton se passionne pour le félibrige. En 1883, il crée, avec des amis érudits de Lyon, « L’École de la soie », une école félibréenne de Lyon. Deux ans plus tard, il fonde la Revue félibréenne qu'il dirige jusqu’en 1909. Il est élu Majoral du Félibrige en 1891 alors qu'il en était le Chancelier depuis 1888.
Il devient un confident de Frédéric Mistral et est membre de l'Académie de Vaucluse.
En 1899, Paul Mariéton est responsable des Chorégies d’Orange et selon l'universitaire René Grosso, son engagement jusqu'à sa mort, permet d'« assurer définitivement l'existence de la manifestation ».
Il passe chaque année ses vacances, lorsqu'il est enfant au château de la Bécassinière, à Péronnas dans l'Ain, acheté par son père à Monsieur Arlès-Dufour. La belle bibliothèque qu'il renferme et lui appartenant est, selon ses dernières volontés, expédiée à Orange.

Présentation de l'œuvre

Artiste
Paul HERMANN
Siècle
XXe siècle

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile

H : 100 cm H : 82 cm

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

22384

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Don de Jeanne Hatto en 1953 à la Fondation Calvet

À découvrir aussi

.

Christ bénissant

XIVe siècle
.

Pietà

Vincenzo CAMUCCINI
.

Portrait de Jean-Paul Louis, marquis de Vento

Anonyme
.

Résurrection du Christ

Johann KOERBECKE
(1456-1457)