/sites/default/files/images_oeuvres/2024-02/a9-stele-de-sareneret-et-iky.jpg

Stèle de Sarénéret et Iky

Fin du Moyen Empire, fin de la XIIe - début de la XIlIe dynastie (v. 1850-1740 av. J.-C)  

Ce petit monument procède d'une adaptation de la stèle fausse-porte héritée de l'Ancien Empire à la forme cintrée qui se répand largement au Moyen Empire.

La surface de la petite stèle cintrée est entièrement occupée par deux séries de quatre colonnes de texte réparties symétriquement par rapport à l'axe vertical du monument. 
Ces colonnes viennent encadrer une porte aux deux vantaux fermés par un verrou, sommairement incisée dans la partie inférieure. 

Au bas de la stèle, un champ vierge a été pourvu, à l'aplomb de la porte et incisé de la même manière, d'un motif en damier difficile à interpréter.

Cinq cellules familiales restreintes sont successivement présentées selon le même principe :
chef de famille, avec son ascendance maternelle (sauf dans un cas), nom de son épouse, puis éventuellement nom d'un enfant du couple, ou bien d'un frère ou d'une soeur de l'un des époux. 

La nature des liens qui unissent ces unités familiales n'est pas spécifiée, mais les similitudes que l'on observe dans anthroponymie  suggère l'appartenance des trois monuments à un même groupe familial élargi, plutôt qu'à un groupe socioprofessionnel - dont on ne saurait rien en l'absence de tout titre de fonction. Touti (?) et Sathathor (A9) sont vraisemblablement les parents de la dame Hépou, épouse de Nebsy (A 26), comme tend à le confirmer la mention de son frère Rénefânkh sur les deux monuments. 

La stèle A 26, qui réunit deux branches familiales autour du couple Nebsy-Hépou, constituait manifestement l'élément central d'une chapelle abydénienne. Ces monuments votifs illustrent ainsi la manière dont pouvait s'exprimer la mémoire familiale à la fin du Moyen Empire, au sein d'une «classe moyenne» unie dans la même ferveur pour le dieu Osiris, et le même souci pour sa survie. 

 

L.P

Présentation de l'œuvre

Date

Fin du Moyen Empire, fin de la XIIe - début de la XIlIe dynastie (v. 1850-1740 av. J.-C)  

Lieu

Probablement Abydos 

Caractéristiques

Matières

Calcaire 

H.27,5:L. 23,3; pr.8 cm

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

A9

Musée d'accueil
Musée Lapidaire
Provenance

Achat de la Fondation Calvet à Perrot, 1851

Bibliographie et expositions

Bibliographie

Fastueuse Egypte
Sous la direction d'Odile Cavalier

Catalogue de l'exposition - 25 juin au 14 novembre 2011.
Avec la collaboration scientifique de Jean-Claude Goyon et Lilian Postel, 
Paris, Editions Hazan, 2011

À découvrir aussi

.

Moulage de la Tabula rigordiana (Table de Rigord)

Moulé en 1791
.

Stèle d'Ourkhiya, général intendant du Ramesseum

.

Stèle de SOKARY-HOTEP

.

Stèle de SOKARY-HOTEP, voyage retour