Voyage de la corvette de L'Astrolabe
Voyage de la corvette de L'Astrolabe
/sites/default/files/images_oeuvres/2023-08/b5c.jpg

Voyage de la corvette de L'Astrolabe

Jules Sébastien César DUMONT D'URVILLE

Voyage de la corvette de L'Astrolabe exécuté par ordre du Roi pendant les années 1826-1827-1828-1829 sous le commandement de M. J. Dumont d'Urville, Capitaine de Vaisseau.
L'Astrolabe, précédemment La Coquille, rebaptisée ainsi en souvenir de La Pérouse, quitta Toulon le 25 avril 1826 et revint en France, près de trois ans plus tard, le 24 février 1829. Cette expédition scientifique dans le Pacifique (Nouvelle-Guinée, Australie, Nouvelle-Zélande, etc.) avait également pour but de retrouver la trace de La Pérouse, disparu en mer depuis 1788.
Elle fit cap sur l'Australie, via Tenerife et les îles du Cap-Vert pour se diriger ensuite vers la Nouvelle-Zélande, les îles des Amis, les îles Fidji, la Nouvelle-Irlande, la Nouvelle-Guinée et la Tasmanie. Disposant d’indices probants du naufrage de La Pérouse.
C’est à Vanikoro (archipel des îles Santa Cruz), qu’il découvrit le lieu du drame et revint alors en France en passant par Batavia, l'île Maurice et Bourbon. Les collections d'histoire naturelle rassemblées par les savants de L'Astrolabe sont considérables et le succès de la mission tient surtout à la qualité des observations scientifiques.

Présentation de l'œuvre

Auteur
Jules Sébastien César DUMONT D'URVILLE
Thème de l'ouvrage
Histoire et géographie
Siècle
XIXe siècle

Caractéristiques

Éditeurs

J. Tastu

Données spécifiques

Musée d'accueil
Bibliothèque Calvet
Provenance

Fondation Calvet

À découvrir aussi

.

Collectaire du Saint-Sépulcre de Jérusalem

.

Missel noté, à l'usage de Caromb

.

Catalogo Metodico degli Uccelli Europei

Bonaparte, Charles-Lucien
1842
.

Détail enluminure