/sites/default/files/images_oeuvres/2024-02/126_0.jpg

L'adoration des bergers

Etienne PARROCEL

1756

L'idée de traiter l'épisode de l'adoration des bergers en scène nocturne n'est pas nouvelle au XVIIIème siècle.

L'idée de traiter l'épisode de l'adoration des bergers en scène nocturne n'est pas nouvelle au XVIIIème siècle. 
Corrège en XVIIIème donné jadis un exemple célèbre avec la Notte, aujourd'hui au de Dresde mais qui a été jusqu'en 1740 dans la galerie des ducs de Modène. De nombreux peintres du XVIIème et du XVIIIème siècle s'en sont inspirés. Pour s'en tenir aux Français du XVIIIème siècle, on peut évoquer Carle van Loo (Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon) et Boucher (1750, Lyon, musée des beaux-arts). 

Le tableau de Subleyras aujourd'hui à la Résidence de Salzbourg a un format en largeur, mais le groupe central formé par la Vierge et le berger agenouillé dont la silhouette rustique se détache sur la lumière surnaturelle qui émane de l'Enfant présente une grande ressemblance avec le tableau d'Avignon. 

L'attribution de celui-ci à Étienne Parrocel ne peut pas faire de doute puisqu'il l'a signé et daté au revers de la toile. Aucune commande que l'on connaisse ne peut être mise en rapport avec lui ; Parrocel avait peint en 1740 une Adoration des bergers pour Santa Maria in Trastevere, à Rome, mais Olivier Michel remarque qu'elle présente une composition toute différente.

Présentation de l'œuvre

Artiste
Etienne PARROCEL
Date

1756

Siècle
XVIIIe siècle

Caractéristiques

Matières

H : 0.63 L : 0.485

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

998.1.75

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Don de Marcel Puech à la Fondation Calvet

Bibliographie et expositions

Bibliographie

La peinture française du XVIème au XVIIIème siècle 
Par Georges Brunel, édition Silvana Editoriale, Milano, 2015.

À découvrir aussi

.

Le Vœu de Fra Angelico, encadrée de la famille du peintre en prière triptyque (détail)

Henri RONDEL
.

Le peintre devant un modèle dans un atelier.

Mercédès LEGRAND
1945
.

Saint Roch

Pierre MALET
.

Etude d’ormeau

Jean-Victor BERTIN