/sites/default/files/images_oeuvres/2023-04/642398108-marguerite-dhugues-portrait-de-la-mere-desprit-calvetjpg.jpg

Marguerite d'Hugues, portrait de la mère d'Esprit Calvet

Anonyme

Autant le portrait de Claude Joseph Calvet a une allure débonnaire, autant celui de sa femme révèle un souci du rang et de l'apparence. Sa toilette est recherchée avec une aigrette dans les cheveux et une robe d'un jaune orangé dont la vivacité est accusée par l'écharpe bleue qui flotte sur ses épaules. La peinture ne manque pas de qualité.

Elle se place dans la tradition des portraitistes méridionaux du XVlIIème siècle, comme François de Troy dont on retrouve ici la richesse de coloris agrémentée d'une pointe d'acidité.

Mme Calvet, née en 1697, est morte en 1788. Elle avait 31 ans à l'époque de ce portrait. Elle appartenait à une famille de et de négociants. Il semble qu'elle ait été une mère plutôt autoritaire et même envahissante.

Calvet  dit qu'elle « lui voua sa vie durant une affection vigilante [..] mais tyran nique » (cité par Cavalier, 2010, p. 31). Après la mort de son mari (1743), elle continua à habiter la maison qu' il avait fait construire quelques années avant leur mariage dans une famille de petite rue du quartier de la Balance, rue des Fondeurs.

Présentation de l'œuvre

Artiste
Anonyme
Siècle
XVIIIe siècle

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile 

74x60

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

810.8

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Leg Calvet 1810

Bibliographie et expositions

Bibliographie

La peinture française du XVIème au XVIIIème siècle 
Par Georges Brunel, édition Silvana Editoriale, Milano, 2015.

À découvrir aussi

.

L'idiot

Chaïm SOUTINE
vers 1920
.

Laban cherchant ses idoles

Reynaud LEVIEUX
entre 1650 et 1660
.

Portrait de Laure de Noves, à la fleur (dit Catherine de Cabassole de Réal)

Anonyme
.

Saint Laurent

Pierre BOEUF