/sites/default/files/images_oeuvres/2023-03/767a98-1.jpg

Momie d’Ibis

Basse Epoque (VIIe au IVe siècle av J.-C.)

Animal-attribut de Thot, avec le cynocéphale, I'lbis sacré-Threskiornis aethiopicus L- faisait l'objet du soin des embaumeurs tant à Hermopolis, actuellement Achmounein, en Moyenne Egypte, qu'à Saqqarah et en Abydos, par exemple où des milliers de momies reposaient dans des galeries souterraines, placées côte à côte, à l'intérieur de jarres en céramique bouchées par une opercule du même matériau scellé à l'aide de mortier.
La momie d'ibis affecte, au sortir de son réceptacle, la forme d'un coeur allongé pour souligner la parenté existant entre son nom (hebi) et celui de cet organe (ib). Car Thot, dans le système théologique hermopolitain, est celui qui conçoit par la pensée (ib). Les embaumeurs lui ont donné l'aspect qui correspondait à l'idée que l'on se faisait de ce dieu intelligent et créateur en même temps qu'instruit dans toutes les sciences. Mais cette forme pourrait également répondre à une observation naturaliste parfaitement compatible avec la première conception puisqu'elle évoquait l'animal surpris dans son sommeil, la tête pliée sous I'aile.
Un réseau de fines bandelettes disposées avec soin formait un décor de losanges, recouvert d'un tissu de lin parfois orné d'un ibis en tissus. 

Présentation de l'œuvre

Région
Egypte
Date

Basse Epoque (VIIe au IVe siècle av J.-C.)

Caractéristiques

Matières

Lin, organique

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

A98-1

Musée d'accueil
Musée Lapidaire
Provenance

Don Clot-Bey à la Fondation Calvet en 1846

Bibliographie et expositions

Bibliographie

Egypte et Provence 

À découvrir aussi

.

Momie infantile

Fin de la période ptolémaïque, début de la domination romaine Ier siècle après J.-C.
.

Fragment latéral gauche de cartonnage féminin

Epoque ptolémaïque
.

Momie de crocodile