/sites/default/files/images_oeuvres/2024-02/111-22643-mignard-p-ii-apollon-faisant-ecorcher-marsyas.jpg

Apollon et Marsyas

Pierre II, dit le Chevalier MIGNARD

vers 1680

Ce tableau faisait partie d’un ensemble décoratif, consacré au thème du Soleil, emblème de Louis XIV, que M. de Tonduti avait fait réaliser pour orner son hôtel particulier d’Avignon. 

Le Supplice de Marsyas forme tout naturellement pendant au Jugement de Midas. L'histoire de ce satyre est racontée au livre VI des Métamorphoses (383-400). Irrité de la fierté qu'inspirent à Marsyas les sons naïfs qu'il tire de sa flûte, Apollon le fait écorcher vif. 

Le très beau dessin d'homme en buste conservé au Louvre montre comment les figures de Nicolas Mignard prennent naissance dans l'épaisseur d'un espace traversé par la lumière. 
Le bras droit, attaché à l'arbre, projette son ombre sur la tête renversée en arrière et la bouche s'ouvre en un cri de douleur ; le corps, un peu tourné vers la gauche, laisse le flanc droit en pleine lumière ; des ombres plus légères indiquent la saillie des côtes et les nerfs du cou. 

Malgré le caractère sanglant de la scène, Pierre II Mignard adopte ici un ton quasi-bucolique. 
Le paysage qui étend ses longues lignes horizontales à l'arrière-plan de la scène dégage lui-même une impression de paix, troublée cependant par les lourds nuages qui projettent leur ombre sur la mer. 

L'exécution a quelque chose de pesant et mécanique, avec des draperies extrêmement raides et un traitement de l'anatomie qui fait des muscles des sortes de bourrelets séparés par des lignes sèches. 

Présentation de l'œuvre

Artiste
Pierre II, dit le Chevalier MIGNARD
Date

vers 1680

Siècle
XVIIe siècle

Caractéristiques

Matières

Huile sur toile

H : 1.16 L : 2.08

Données spécifiques

Numéro d'inventaire

22643

Musée d'accueil
Musée Calvet
Provenance

Achat de la Fondation Calvet à Hôtel Drouot, 1962

Date entrée

Bibliographie et expositions

Bibliographie

La peinture française du XVIème au XVIIIème siècle 
Par Georges Brunel, édition Silvana Editoriale, Milano, 2015.

À découvrir aussi

.

Le Fils prodigue dissipant son héritage

Simon de VOS
.

Le jeu des rameaux

Pierre GRIVOLAS
XXe siècle
.

Alexandre le grand et son médecin Philippe

Gian Domenico FERRETTI
.

Paysage aux baigneuses

Jan Frans van BLOEMEN